Toute une année pour célébrer le 40ème Festival de Torroella de Montgrí


Torroella de Montgrí, le 21 mai

Depuis le rêve initial de monter un grand festival, en été 1981, lorsque cette aventure a débuté, l’histoire du Festival de Torroella de Montgrí a été pleine de rêves que nous avons peu à peu réalisés. Nous souhaitions en cette année 2020 pouvoir fêter la 40ème édition du Festival avec une programmation splendide. La pandémie du COVID-19 a bouleversé nos perspectives en la matière, mais nous ne voulons pas y renoncer. Aussi l’été de fête musicale que nous avions prévu pour 2020, entre le 23 juillet et le 21 août, se transformera-t-il en une année entière de célébration du 40ème Festival de Torroella de Montgrí, année qui débutera le 23 juillet 2020 et prendra fin en août 2021.

Le coup d’envoi du 40ème Festival de Torroella de Montgrí sera donné le 23 juillet prochain, soit à la même date que le concert d'ouverture de la première édition du Festival, en 1981. Ce sera le début d’une année entière d’événements qui culminera durant l’été 2021 avec la reprise d’une partie de la programmation musicale que nous avions préparée pour cet été et que nous ne pourrons pas offrir en raison des restrictions imposées du fait de la pandémie. Des événements que nous adapterons au fur et à mesure aux directives sanitaires que pourront dicter les autorités, afin de garantir les conditions d’hygiène et de sécurité des artistes, du public –dans l’hypothèse où des concerts avec du public pourraient avoir lieu cet été– et de toute l’équipe qui rend le Festival possible.

Nous avons déjà commencé à travailler sur un documentaire concernant l’histoire et le parcours du Festival de Torroella qui sera diffusé sur TV3 et La 2, et nous étudions la possibilité d’organiser, fin juillet, un concert sans public à l’auditorium Espai Ter avec la collaboration de la Corporació Catalana de Mitjans Audiovisuals et de RTVE Catalunya, qui le retransmettraient en direct à la radio et à la télévision. Nous travaillons également sur une exposition commémorative du 40ème anniversaire du Festival et l’organisation d’un cycle de conférences qui seraient retransmises en direct via nos chaînes numériques. Les détails des événements prévus pour cet été seront publiés prochainement.   

Je tiens à exprimer mes sincères remerciements à tous ceux qui ont contribué à préparer la programmation du Festival 2020, maintenant reporté à 2021, et à la transformation de la 40ème édition en une année de célébrations qui nous permettront de rester en contact avec le public. Je voudrais également remercier les administrations publiques et les sponsors pour leur soutien et leur compréhension, et notre cher public pour sa fidélité.

Avec le même enthousiasme que toujours, nous nous employons à adapter la programmation aux nouvelles circonstances imposées et à garder vivant l’esprit du Festival de Torroella de Montgrí qui, cette année, malgré les difficultés imposées par la pandémie du COVID-19, tient à fêter son 40ème anniversaire.

Nous espérons vous voir dès que possible.

Ce sont des moments difficiles, mais avec l’aide de la musique, nous nous en sortirons !

Prenez bien soin de vous.

×

AMSTERDAM BAROQUE ORCHESTRA & CHOIR

Ton Koopman, director

Évenement Passé
2019
Dimanche 04 Août | 22:00 h
Ton Koopman
Ton Koopman
Amsterdam Baroque Orchestra & Choir
Amsterdam Baroque Orchestra & Choir

Ilse Eerens, soprano | Maarten Engeltjes, contreténor | Tilman Lichdi et William Knight, ténors | Klaus Mertens et Andreas Wolf, basses | Ton Koopman, direction

PROGRAMME

J. S. Bach: Cantata BWV 110 Unser Mund sei voll Lachens / Cantata BWV 127 Herr Jesu Christ’, wahr’ Mensch und Gott / Cantata BWV 201 Geschwinde, ihr wirbelnden Winde

Pour sa première participation au Festival de Torroella de Montgrí, Ton Koopman, prestigieux organiste, claveciniste et chef d’orchestre néerlandais, nous propose une soirée Bach composée de trois cantates, dont deux religieuses de 1725 et une profane de 1729. Cette dernière est l’adaptation de plusieurs vers de la Métamorphose d’Ovide, qui évoquent la dispute musicale entre Phébus et Pan, et que le compositeur définit comme un dramma per musica en raison du traitement presque opératique qu’il fait de l’histoire, que Bach utilise pour se moquer des tendances musicales à la mode à l’époque.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies En savoir plus
ACCEPTER